Le programme Alpha de DeepMind évolue dans une version Aplha Zero qui a appris à jouer à plusieurs jeux dont les échecs et le shogi. En quelques centaines de milliers de parties à jouer contre lui même, le programme a évolué et est devenu meilleur que les programmes existants dans ce domaine depuis des années. La généralisation des capacités d’apprentissage permet de valider que l’algorithme est capable de s’adapter rapidement à de nouveaux environnements. Si on voit la vie comme un jeu, alors Alpha Life devrait être capable de faire les meilleurs choix pour devenir un acteur important dans la société humaine? http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/12/07/apres-le-jeu-de-go-l-intelligence-artificielle-de-google-deepmind-devient-une-virtuose-des-echecs_5226235_4408996.html